ISOC Solution de Développement

Promouvoir l’accès à l’Internet

pour stimuler le progrès social et le développement économique

Le Programme en Résumé

Créé en 1992

1 activités réalisées

Services proposés

  • Building Skills and Training
  • Capacity Building and Development
  • Policy Advice, Support and Formulation
  • Technical Assistance and Support

Couverture géographique

Statut économique régional

Partenaire : ISOC

Nous contacter

Oui ! Je souhaite en savoir plus sur la façon dont ce programme pourrait aider mon entreprise, organisation, pays ou région.

À propos

Ce programme vise à promouvoir le développement de l’Internet de façon à ce qu’il profite à tous, et ce partout dans le monde. En offrant un soutien et des conseils neutres sur la gouvernance de l’Internet, ainsi que sur la technologie et le développement, ce programme contribue à connecter les régions isolées, à promouvoir l’élaboration de politiques durables et à développer les compétences numériques au sein des communautés locales.

L’accent est mis à la fois sur les actions au niveau local et sur  la diversité globale. Grâce à des événements spéciaux, des subventions et des conseils d’experts, le programme vous permet de développer l’Internet en tant que plate-forme pour le développement économique et le progrès social. Cela inclut le développement du commerce électronique.

Le programme est géré par l’Internet Society, dont la mission est de favoriser l’accès à l’Internet et de renforcer la confiance dans l’Internet. Par l’intermédiaire de son Internet Engineering Task Force (IETF), cette organisation joue un rôle de premier plan dans le  développement continu  de normes ouvertes.

Services

    • Bénéficier d’ateliers pratiques de formation technique  spécialement conçus pour les pays en développement
    • Organiser des séances de formation régionales adaptées à des compétences diverses et variées
    • Accroître la connaissance sur les ‘Points d’échange Internet’ (Internet Exchange Points) et lutter contre les courriels indésirables en proposant des boîtes à outils spécialement conçues à cet effet.
    • Organiser des conférences régionales INET pour enseigner les compétences techniques et construire des réseaux locaux.
    • Travailler avec des pairs et des experts pour partager des idées et développer de nouvelles solutions dans le cadre de  forums régionaux et nationaux sur la gouvernance de l’Internet (IGF).
    • Obtenir de l’aide pour développer une communauté technique qualifiée pour déployer et exploiter les infrastructures d’accès et de contenu.
    • Renforcer les capacités afin que les entrepreneurs, les développeurs et d’autres profils techniques puissent créer du contenu, des services et des modèles d’affaires innovants.
    • Obtenir le soutien d’experts pout l’élaboration de cadres stratégiques et de documents de politique générale pour favoriser l’égalité de l’accès à Internet.
    • Bénéficier de conseils stratégiques sur différents sujets, y compris sur la création d’un Internet ouvert et fiable, sur l’accès à Internet et sur l’élaboration d’un modèle multipartite.

Histoires d'impact

  • Grâce au Programme de développement de l’Internet, l’Union africaine (UA) a bénéficié d’une assistance technique pour l’établissement de points d’échange Internet (IXP) dans ses États membres. L’objectif était de maintenir le trafic Internet de l’Afrique au niveau ldu continent grâce à l’établissement des IXP nationaux et régionaux. Pour ce faire, 60 ateliers de rassemblement communautaire et à portée technique ont été organisés dans 30 pays africains.

  • Dans le cadre de ce programme, l’Internet Society travaille avec l’African Network Operators Group (AfNOG) pour organiser des ateliers pratiques de formation technique. Tenus chaque année depuis 2000, les ateliers AfNOG offrent une formation avancée aux individus qui développent et améliorent les réseaux connectés à Internet, tant au niveau régional qu’international. En 2016, l’atelier a attiré plus de 300 participants, dont des fournisseurs de services Internet, des entreprises de télécommunications, des représentants du gouvernement, des organismes de réglementation, de la société civile et des spécialistes de la recherche et de l’éducation. Les sujets liés au commerce électronique comprenaient la cybersécurité et le réseautage mobile. L’événement représentait également  une occasion  unique pour les participants d’échanger avec leurs pairs.

    Depuis 2008, une formation supplémentaire a été organisée au niveau local, avec des sessions axées sur des questions techniques plus avancées. Au cours de ses cinq premières années, cette initiative a formé plus de 1500 personnes de 15 pays différents.

  • 1500
    personnes
    formées en l'espace de 5 ans
    > 300
    participants
    à l'atelier de 2016

Pour qui

ParliamentariansPolicy makersPoliticiansBusiness AssociationsCorporationsMSMEsSMEsExperts

ODD des Nations Unies

PARTAGEZ CE PROGRAMME