Technologies de l’information et de la communication pour les petits États insulaires en développe­ment – Les petites postes à l’avant-garde de la transformation numérique

juillet 26
3:00  
– 4:30
En Ligne
UPU

Les diverses percées technologiques de ces dernières années, qui ont changé de manière irréversible la vie quotidienne et les activités des personnes et des entreprises dans le monde entier, ont particulièrement changé la donne pour les populations en nombre restreint, isolées et dans les pays en développement. Les opportunités que les innovations rapides en matière de technologies de l’information et de la communication (TIC) offrent aux petites économies flexibles et ambitieuses des petits États insulaires en développement vont de la compétitivité renforcée, des investissements stimulés et d’une économie diversifiée à l’amélioration de la qualité de vie, de l’alphabétisation et de l’inclusion financière.

En cette période de pandémie de COVID-19, le commerce numérique est devenu encore plus important, étant donné sa capacité à soutenir l’activité économique tout en préservant la distanciation sociale. Même si les mesures de confinement et les fermetures de frontières sont levées, les achats et les ventes en ligne conti­nuent d’augmenter et restent bien au-dessus des niveaux antérieurs à la pandémie, ce qui indique un chan­gement pérenne des habitudes des consommateurs. Il est donc essentiel que les gouvernements des petits États insulaires en développement soient bien équipés pour affronter ce nouvel environnement numérique afin de ne pas prendre trop de retard.

La poste, en tant que prestataire essentiel et reconnu de services publics, se trouve donc dans un contexte unique et difficile. Historiquement mandatée pour atteindre les plus éloignés dans le cadre de son obligation de service universel, la nouvelle économie numérique crée un environnement difficile pour les services pos­taux, qui doivent s’adapter et contribuer au développement socioéconomique. Les postes des petits États insulaires en développement sont bien placées pour tirer parti de l’innovation et l’amener aux portes de la population et des entreprises locales. Améliorer les services financiers, soutenir le développement de l’admi­nistration en ligne, promouvoir l’autonomie financière des populations mal desservies, faciliter le commerce électronique et améliorer la résilience aux catastrophes – il s’agit là d’une liste très incomplète de domaines essentiels dans lesquels les postes, stimulées par les TIC, pourraient jouer un rôle efficace pour soutenir la croissance.

Les petites postes sont toutefois confrontées à de nombreuses contraintes qui freinent leur développement, notamment le manque de capacités financières et de ressources humaines, des connaissances et des com­pétences insuffisantes, la hausse des coûts et la ténacité de la fracture numérique. Il est donc essentiel de mobiliser la communauté internationale dans tous les secteurs afin de saisir les opportunités offertes par les TIC et d’aider les postes à devenir les leviers d’une économie numérique inclusive à l’échelle locale et mon­diale.

Afin de promouvoir le dialogue et la coopération dans ce domaine, de mieux faire connaître et comprendre les besoins des petits États insulaires en développement et de leurs postes, et de partager les pratiques exem­plaires, l’Union postale universelle (UPU) organisera un débat public en ligne avec des représentants des postes et des organisations régionales et internationales.

Questions clés pour la discussion

  • Comment les technologies peuvent-elles jouer un rôle dans le développement économique des petits États insulaires en développement?
  • Quels sont les principales opportunités et les principaux défis associés à la transformation numérique et au développement socioéconomique des petits États insulaires en développement?
  • Quel rôle les postes des petits États insulaires en développement peuvent-elles jouer pour faciliter la mise en place de la société numérique? Quels en sont les exemples?
  • Quelles mesures doivent prendre les gouvernements, les organisations internationales et régionales, et les postes elles-mêmes pour devenir des moteurs de la transformation numérique?

Intervenants confirmés

  • Rodney Taylor, Secrétaire général de l’Union des télécommunications des Caraïbes
  • Paul Donohoe, Coordinateur des politiques numériques et du commerce au Bureau international de l’UPU

Animation: Ian Kerr, animateur du podcast Voice Mail de l’UPU

L’événement aura lieu en anglais, avec l’interprétation en français.