Au Burkina Faso, La Crise de La COVID-19 Booste l’Écosystème

C’est au plus fort de la crise que, dans un esprit de résilience, les acteurs de l’écosystème numérique ont fait preuve d’un grand sens des responsabilités.

 

Le Directeur Général du Développement de l’Industrie Numérique (DGDI) du Ministère de Développement de l’Economie Numérique et des Poste (MDENP), GUIGUEMDE Jacques Rodrigue Ragnimpinda, explique : « il y a eu un moment, où il ne se passait plus un jour sans qu’on ne vienne nous présenter des innovations digitales offrant des réponses diverses à la COVID-19 ». Devant l’urgence et la gravité de la situation et pour ne pas gérer les innovations au cas par cas, le MDENP a souhaité les fédérer autour d’une plateforme pour faciliter la prise de décisions en matière de santé publique. « Dès que UNCDF a eu vent de notre projet, il a spontanément exprimé son intérêt pour y participer, et le soutenir techniquement, matériellement et financièrement », a ajouté Monsieur Guiguemdé .

Don de matériel informatique par UNCDF

Rester créatif pour tirer le meilleur du digital

Dans un premier temps, un webinaire tenu le 10 avril dans l’esprit d’un think-tank, a permis de mener la réflexion au niveau national, mais aussi à l’international. Plus de 160 personnes y ont activement participé. Ensuite, l’équipe projet, sous l’égide du PNUD a organisé du 13 au 18 avril, le concours Innov-Challenge, un appel à proposition de solutions numériques innovantes dans la lutte contre la COVID-19. Un jury constitué de représentants de UNCDF, du PNUD, du Ministère de la Santé et du Haut Conseil pour la recherche scientifique a examiné avec attention toutes les candidatures. Parmi les 64 projets reçus, 4 ont été retenus selon des critères de complémentarité, robustesse, et d’adaptabilité.

Il s’agit de “Diagnose Me”, une application permettant d’évaluer les symptômes en cas de suspicion pour une prise en charge rapide ; du “Tableau de bord”, un outil de suivi avec des tableaux interactifs pour aider à visualiser la progression de la pandémie ; de “Mondjossi”, une plateforme de mise en relation et de géolocalisation de patients incluant une messagerie ; du “Respirateur artificiel”, un appareil d’assistance respiratoire assurant une ventilation artificielle des poumons.

L’UNCDF a mis à disposition son expertise pour identifier les solutions innovantes, créer la plateforme fédérant les quatre projets, et a offert l’équipement informatique nécessaire pour la gestion du projet.
La plateforme unifiée a été officiellement lancée le 15 mai 2020 en présence du Ministre de la Santé, du Ministre du Développement de l’économie numérique, du Ministre de la Communication, du représentant du Ministre de la Recherche Scientifique, de la Coordonnatrice du Service d’Informations du Gouvernement, du Représentant Résident du PNUD et d’autres représentants d’institutions internationales. Cette forte mobilisation, au plus haut rang, prouve que le numérique décloisonne, fédère et apporte des solutions locales fiables et adaptées pour réagir face à des situations urgentes comme la pandémie actuelle.

Au cœur de cette épreuve de la COVID-19, il est possible de booster l’inclusion digitale et par ricochet, de poser des conditions favorables, non seulement à la prise en charge et la surveillance sanitaire, mais aussi, à l’inclusion financière de personnes vulnérables.

L’enthousiasme et la mobilisation constatés actuellement dans le secteur numérique burkinabé, sont le résultat du réseautage, du dialogue, de la volonté de rapprocher les acteurs, un travail de longue haleine que UNCDF compte bien poursuivre et ancrer au Burkina Faso, avec sa stratégie “Ne laisser personne de côté à l’ère du numérique”.

Source : UNCDF Article