Qui sommes-nous ?

Contexte et raison d’êtreprincipeslogique de base

La numérisation accrue des économies transforme nos vies et nos sociétés à une vitesse et à une échelle sans précédent. Les nouvelles technologies peuvent contribuer de manière significative au développement durable et générer des opportunités supplémentaires :

L’économie numérique est particulièrement concentrée sur deux pays, avec les pays en développement à la traîne

Les USA et la Chine représentent 90%

De la valorisation boursière des 70 plus grandes plateformes numériques

Source des données de l’image :
UNCTAD Digital Economy Report 2019

Cependant, la vitesse du progrès technologique dépasse la capacité d’ adaptation des pays aux changements numériques, sociaux et économiques qui en découlent. Dans un monde où la moitié de la population a un accès limité, voire inexistant à l’internet, les fractures numériques grandissantes menacent les pays en développement, et notamment les moins avancés, davantage marginalisés.

“ Dans le cadre des politiques et réglementations en vigueur, cette trajectoire est susceptible de se maintenir, contribuant à augmenter les inégalités (...) L'inclusion est essentielle pour construire une économie numérique qui profite à tous".

António Guterres, Secrétaire Général des Nations Unies

Les origines

Une initiative innovante pour un commerce électronique plus inclusif

L’initiative eTrade for all est née en juillet 2016 d’une vision commune : les progrès numériques peuvent être un puissant moteur de croissance, d’emplois et de développement durable, y compris pour les pays en développement. Toutefois, des efforts concertés à l’échelle mondiale sont nécessaires pour mieux répartir les gains l’économie numérique et contribuer à réduire la fracture numérique.

Forts de ce constat, 15 partenaires visionnaires se sont engagés, lors de la 14ème conférence ministérielle de la CNUCED à Nairobi, Kenya, sur une nouvelle voie pour faciliter l’adoption du commerce électronique comme outil de développement. Les partenaires ont reconnu la nécessité d’une approche globale pour rendre la révolution numérique plus inclusive. Les gouvernements, la société civile, les universités et les organisations internationales doivent travailler ensemble pour trouver des solutions à ces nouveaux défis et maximiser les synergies.

C’est pourquoi notre initiative est une collaboration multipartite, associant les pays bénéficiaires, les partenaires et les donateurs. Nous veillons à ce que chacun, notamment les plus vulnérables, puisse accéder aux informations et ressources nécessaires pour bénéficier des possibilités de l’économie numérique.

Nous apprécions le lancement officiel de l’initiative « eTrade for all » pendant la quatorzième session de la Conférence. Elle constitue une nouvelle approche du développement du commerce fondé sur les échanges électroniques qui permettront aux pays en développement de mieux choisir l’assistance technique pour se préparer à cette forme de commerce, et aux donateurs de se faire une idée claire des programmes”

Azimio de Nairobi, Déclaration des Etats Membres- CNUCED XIV

EN SAVOIR PLUS

Les objectifs

Notre ambition est que le commerce électronique contribue au développement .

Nous aidons les pays en développement à accéder aux programmes de renforcement des capacités et d’assistance technique offerts par la communauté internationale pour favoriser un développement durable et inclusif. Notre plateforme propose un portail numérique permettant à ceux qui ont besoin d’une assistance technique en matière de commerce électronique de trouver les partenaires adéquats.

Nous encourageons également la coopération et optimisons les synergies entre nos partenaires. Nous sommes convaincus qu’une coordination accrue permet de renforcer la transparence, l’impact et l’efficacité des programmes d’assistance, en évitant les doubles emplois.

Nos partenaires

eTrade Les partenaires de notre initiative eTrade for all en sont l’épine dorsale. Ce sont des organisations internationales, des banques régionales de développement, des entités de la société civile et des agences nationales, tous engagés à maximiser les synergies éventuelles et à tirer mieux parti des ressources, des compétences et des capacités existantes pour combler les fossés numériques et aider les pays à mieux gérer les différentes facettes de l’économie numérique

Subscribe to our Newsletter

Contact Us