UNCDF

Un nouveau rapport dévoile la voie à suivre pour accélérer l’inclusion financière numérique des femmes en Afrique centrale

UNCDF et Flutterwave s’associent pour que la voix des femmes soit prise en compte dans le processus d’élaboration des politiques relatives aux services financiers numériques. En juin 2021, notre panel consultatif CEMAC a partagé 23 propositions pour accélérer l’inclusion financière des femmes avec les régulateurs et les décideurs publics de la région.

Lire le rapport : 23 propositions du panel consultatif UNCDF sur les femmes et les services financiers numériques dans la région CEMAC

Un nouveau rapport, publié par le United Nations Capital Development Funden collaboration avec Flutterwave, propose 23 mesures pour réduire la fracture numérique entre les sexes dans les services financiers en Afrique centrale, où près de deux tiers des femmes sont encore exclues du secteur financier formel.

Le rapport vise à garantir que l’environnement politique et réglementaire accélère l’accès des femmes aux services financiers numériques, renforce l’éducation financière et numérique et améliore la protection des consommateurs. Il fait avancer de nouvelles idées et souligne les besoins urgents des femmes de la région, qui se sont accrus en raison de la pandémie de COVID-19.

En permettant à des millions de femmes d’Afrique centrale d’accéder à des comptes financiers, les services financiers numériques ont le potentiel d’améliorer leur vie financière et leur participation économique. Pour que leur impact soit inclusif, il faut innover non seulement dans la technologie et le développement de produits, mais aussi dans les politiques. Ce rapport représente une étape importante qui a été franchie vers la prise en compte des expériences des personnes touchées par les politiques dans les salles de décision.

« La voix des femmes en tant que leaders communautaires, expertes techniques et consommatrices est essentielle pour concevoir et mettre en œuvre des politiques qui ont un impact direct sur leur vie financière. C’est particulièrement le cas pour les réglementations relatives à la protection des consommateurs, où la vie privée, la transparence et l’équité sont directement abordées. Les femmes doivent être présentes dans la salle lorsque des décisions importantes sont prises. C’est ainsi que les réformes d’aujourd’hui porteront leurs fruits à long terme. »
– Ahmed Dermish, UNCDF Policy Accelerator Spécialiste principal

Malgré les efforts récents pour promouvoir l’inclusion financière des femmes dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), les femmes sont toujours confrontées à des obstacles juridiques, sociaux et culturels majeurs qui les empêchent d’utiliser les systèmes financiers formels. En outre, leurs voix sont souvent absentes du processus d’élaboration des politiques publiques et des réglementations connexes.

Pour la toute première fois, une initiative participative souligne le rôle majeur des organisations de la société civile dans l’élaboration des politiques d’inclusion financière, aux côtés des gouvernements et des autorités de régulation dans les six pays de la CEMAC.

Les 23 recommandations stratégiques émanent du groupe consultatif sur les femmes et les services financiers numériques en Afrique centrale, qui a été convoqué par UNCDF de mars 2021 à mars 2022 et a rassemblé des représentants de la société civile des six pays de la CEMAC (Gabon, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République du Congo et Guinée équatoriale).

UNCDF et Flutterwave collaborent avec le panel pour transformer ces recommandations en solutions politiques, réglementaires et commerciales.

« Flutterwave est fier de collaborer avec UNCDF sur une initiative aussi importante, conçue pour faciliter l’inclusion financière et avoir un impact à long terme sur les communautés locales. Veiller à ce que tous les Africains soient inclus financièrement dans le nouveau monde numérique est notre principal objectif et cela ne peut se faire si nous ne comblons pas d’abord l’écart actuel entre les sexes. »
– Bode Abifarin, directeur de l’exploitation chez Flutterwave

A propos du UNCDF Panel consultatif sur les femmes et les services financiers numériques dans la région CEMAC
En mars 2021, UNCDF, par l’intermédiaire de son site Policy Accelerator, a créé un panel consultatif sur  » les femmes et les services financiers numériques  » afin de faciliter un dialogue régulier entre les régulateurs, les décideurs politiques et les représentants de la société civile de chacun des six pays de la CEMAC (Gabon, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République du Congo et Guinée équatoriale). Depuis sa création, le panel a présenté ses recommandations aux régulateurs régionaux et nationaux et plusieurs participants ont été invités à contribuer à la stratégie régionale d’inclusion financière.

Previously posted at :