Pannelist at the UPU World Leaders Forum
UPU

Le Forum des leaders mondiaux de l’UPU met en avant les partenariats numériques

La rencontre annuelle, tenue pendant le salon Parcel+Post Expo à Francfort (Allemagne) le 17 octobre 2022, a exploré la collaboration intersectorielle sur le thème «Transformation des partenaires – Enclencher l’évolution et la révolution numériques postales».

En ouvrant le forum, Marjan Osvald, Vice-Directeur général du Bureau international de l’UPU, a noté que les discussions arrivaient à un «moment charnière pour l’UPU», alors que l’organisation étudie des pistes de coopération avec le secteur privé.

«L’UPU a récemment ouvert de nouvelles opportunités pour permettre à nos collègues du secteur postal élargi de faire entendre leur voix dans les délibérations de l’UPU dans le cadre du Comité consultatif», a-t-il précisé.

Les premiers intervenants du forum ont examiné la préparation numérique du réseau postal et ont réuni Venencia Sigauke, Directrice par intérim des opérations et du marketing à la poste du Zimbabwe, Christoph Kopka, Directeur des services postaux et des colis chez SAP, ainsi que Paul Donohoe, coordonnateur du programme «Politiques numériques et commerce» à l’UPU.

Ils ont souligné la force du réseau postal physique, en capacité de fournir un certain nombre de services numériques à l’appui du développement socioéconomique et des objectifs commerciaux. La sensibilisation des partenaires potentiels ainsi que la formation des employés et des clients de la poste sont essentielles pour exploiter ce potentiel, ont-ils déclaré.

«Nous devons changer la manière de voir les choses et promouvoir constamment les plates-formes numériques. Les gens ne sont pas habitués à accéder aux services en ligne, ils sont habitués à accéder aux services [postaux] sur place physiquement», a ajouté Venencia Sigauke.

Paul Donohoe a indiqué que l’UPU s’efforçait de sensibiliser ses principaux partenaires potentiels, notamment les agences de développement international, les gouvernements et le secteur privé, dans le cadre de programmes tels que les évaluations de la préparation au numérique.


Le deuxième panel a examiné comment les technologies avancées émergentes pourraient remodeler le secteur. Il réunissait Anisa Kaltanji, Présidente-Directrice générale de Posta Shqiptare, Ian Streule, partenaire et Chef de la pratique postale chez Analysys Mason, Ricardo Simões, Directeur exécutif de International Association for Trusted Blockchain Applications, ainsi que Saleh Khan, Chef du programme «Inclusion financière» à l’UPU.

Les intervenants ont démontré comment les technologies avancées ouvrent d’immenses opportunités pour la poste, tout en rappelant au secteur de ne pas perdre de vue son atout le plus précieux: la confiance des clients. La poste peut donc faciliter l’adoption de services de pointe grâce à sa présence physique et sa proximité avec les clients.

Anisa Kaltanji a rappelé le rôle important de la présence physique de la poste lors de la pandémie – une période où la numérisation s’est accélérée rapidement. «Le seul contact humain que la plupart d’entre nous avons eu pendant la pandémie de COVID-19 a été le facteur», a-t-elle précisé.

Selon Saleh Khan, «les gens font confiance au système postal pour fournir un large éventail de services, ajoutant que les postes avaient un appétit pour explorer ce sujet, voir ce qui peut être fait pour tirer parti de la technologie des registres distribués et innover dans ce domaine».

Les panélistes ont proposé que l’UPU joue un rôle clé dans la mise en place du cadre réglementaire et de normes pour mettre en œuvre les nouvelles technologies et offrir une expérience sans faille aux clients.

Le dernier panel du forum était axé sur la façon de tirer parti des partenariats pour accélérer l’évolution du secteur, avec Santosh Gopal, Président-Directeur général et fondateur de Ship2MyID, Brody Buhler, Président-Directeur général d’Escher Group, Walter Trezek, Président du Comité consultatif (CC) de l’UPU, Alexander Thern-Svanberg, Chef du programme «Mobilisation des ressources et engagement des parties prenantes» à l’UPU.

Les intervenants se sont concentrés sur la façon dont l’UPU, ses Pays-membres et le secteur privé pourraient bénéficier des idées et des solutions de chacun, notamment sur la base de la récente ouverture du CC aux entreprises du secteur privé. Le CC permet aux partenaires du secteur élargi de faire entendre leur voix dans les processus décisionnels de l’UPU.

Brody Buhler a fait part d’une étude récente d’Escher Group qui montre l’évolution des attentes des clients depuis le début de la pandémie et souligne l’importance pour les clients d’une distribution des colis issus du commerce électronique sans faille.

Santosh Gopal a souligné que l’UPU pourrait servir de point focal pour collecter des données non seulement auprès des membres, mais aussi auprès du secteur postal élargi participant au CC, en soulignant que «les données sont ce qui rapporte de l’argent à tout le monde».

Les panélistes ont discuté de la manière dont les échanges entre les membres de l’UPU et les partenaires privés sur l’échange de données, les normes et la régulation via le CC pourraient amener l’UPU à se moderniser plus rapidement pour aider les postes et leurs partenaires à répondre aux besoins des clients et à les anticiper.

Vitrine technologique

Plus tard dans la journée, Stéphane Herrmann et Gustavo Damy, représentants du Centre de technologies postales de l’UPU, ont présenté de façon détaillée l’offre de solutions technologiques, notamment les systèmes d’échange de données électroniques et la plate-forme de données de masse. Ils ont précisé que de nombreuses solutions techniques de l’UPU étaient désormais ouvertes à des acteurs du secteur postal élargi.

«Notre force réside dans notre diversité – nous réunissons tous les acteurs pour créer la base de l’innovation et les produits qui l’accompagnent», a indiqué Gustavo Damy.

Lors d’une table ronde spéciale, les nouveaux membres du CC, Zonos, Ship2MyID, Geomain, Stampsdaq, Logistic Natives et Eurora, ont présenté leurs solutions ainsi que leur méthode d’interfaçage potentielle avec l’UPU et ses membres pour apporter de la valeur ajoutée.

Ils ont encore souligné leur volonté de coopérer avec l’UPU afin de créer les conditions favorables à l’essor du secteur.

Visionnez les enregistrements du Forum des leaders mondiaux et la vitrine technologique 2022 ici.

Previously posted at :