GBM

Côte d’Ivoire : La Banque mondiale appuie l’accès à l’électricité et renforce la numérisation du réseau électrique

ABIDJAN, 20 décembre 2022 — La Banque mondiale a approuvé ce jour un nouveau financement pour booster l’expansion et la numérisation du réseau électrique, en particulier dans les régions faiblement desservies.  D’un montant de 300 millions de dollars, l’Opération Nationale de Numérisation et d’Accès à l’Électricité (NEDA), un Programme basé sur les Résultats (PforR), est destinée à augmenter l’accès à l’électricité à moindre coût pour le plus grand nombre, principalement dans le nord et l’ouest de la Côte d’Ivoire. Ce financement vient en appui de programmes existants du gouvernement, en l’occurrence le Programme électricité pour tous (PEPT), qui vise depuis 2014 à accroître l’accès au réseau en aidant au financement des frais de connexion, et le Programme national d’extension de réseaux (PRONEX) qui appuie depuis 2020 l’extension et la densification du réseau électrique pour répondre à la demande croissante.

À terme, le NEDA permettra, notamment via le PEPT, à 1 834 056 personnes dont plus de la moitié de femmes, d’être connectées au réseau d’électricité et couvrira 20 % des besoins de la Côte d’Ivoire en matière de nouveaux branchements dont elle aura besoin pour atteindre l’accès universel à l’électricité. Plus de 3 440 kilomètres de nouvelles lignes de distribution résilientes au climat complémenteront le réseau existant grâce au PRONEX.

Le NEDA aidera également à améliorer les performances de CI-Énergies, la société nationale chargée de la supervision des activités du secteur de l’électricité en renforçant ses capacités numériques. Ainsi, le réseau sera doté de câbles à fibre optique de 184 km qui traverseront la partie nord du pays de Ferkéssedougou à Odiénné. Ou encore la construction de plusieurs centres régionaux de conduite ou de distribution équipés de logiciels de télésurveillance et de téléconduite, ainsi que l’installation de dispositifs électroniques intelligents (IED) sur les lignes moyenne tension et les postes de réflexion du réseau de distribution, qui ensemble aideront à réduire le temps moyen de coupure lors d’un incident. Le NEDA aidera également CI-Energies à renforcer la cybersécurité du réseau face aux risques nouveaux qui se présentent.

« La Côte d’Ivoire réalise depuis plusieurs décennies d’importants investissements dans le secteur de l’électricité avec l’ambition d’assurer un accès universel à un service d’électricité fiable et abordable à la population et aux entreprises. La poursuite de ces investissements est essentielle pour soutenir la transformation structurelle de l’économie et l’émergence d’activités de transformation à travers le pays» a déclaré Coralie Gevers, directrice des Opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, la Guinée et le Togo. « L’expansion de l’accès au réseau et la numérisation des services de CI-Energies contribueront à cet objectif. »

Le NEDA est aligné sur le Plan de développement national (PND) du gouvernement ivoirien pour la période de 2021 à 2025, qui vise à accélérer le rythme de la transformation structurelle de l’économie, à favoriser un développement plus inclusif, à promouvoir le développement du capital humain et à évoluer vers une gouvernance plus efficace et plus participative. Il soutient l’initiative Économie numérique pour l’Afrique (DE4A) du Groupe de la Banque mondiale, qui contribue à la mise en œuvre de la stratégie de transformation numérique de l’Union africaine, dont l’objectif est de faire en sorte que chaque individu, entreprise et gouvernement africain soit doté de moyens numériques d’ici à 2030.

Previously posted at :