A hydroponic farmer harvests vegetables in his solar-powered garden on the roof of a building in Bali, Indonesia.
CNUCED

Comment les entrepreneurs urbains peuvent aider à construire des villes durables

À l’occasion de la Journée mondiale des villes, le 31 octobre, la CNUCED met en lumière la manière dont les entrepreneurs urbains peuvent contribuer à rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables.

Un nouveau rapport de la CNUCED examine comment les entrepreneurs urbains utilisent des solutions innovantes pour relever les défis posés par l’urbanisation rapide et stimuler l’expansion des villes intelligentes.

Le rapport intitulé « L’expansion urbaine, terrain de jeu d’un entrepreneur », publié le 31 octobre 2022, présente des exemples reproductibles d’entrepreneurs urbains du monde entier qui s’attaquent aux défis socio-économiques et environnementaux associés à l’urbanisation rapide en cours.

Sept sur 10 personnes  vivront en milieu urbain d’ici 2050, mettant à l’épreuve la capacité des villes à les accueillir.

« Les entrepreneurs interviennent   pour aider les villes à répondre aux besoins de leur population croissante », a déclaré Arlette Verploegh, qui dirige l’équipe de développement de l’esprit d’entreprenariat de la CNUCED qui a produit le rapport.

« En tant que changeurs de jeu et innovateurs ayant de solides racines dans leurs villes, ils voient de leurs propres yeux les défis qui existent. Ces entrepreneurs urbains sont bien placés pour proposer des solutions », a ajouté Mme Verploegh.

Favoriser une urbanisation durable

Le rapport souligne la contribution des micros-, petites et moyennes entreprises (MPME) à des solutions innovantes et à la création d’emplois, en particulier dans les pays en développement.

Le rapport cite l’agriculture urbaine à Johannesburg, en Afrique du Sud, pour illustrer l’entrepreneuriat vert et l’ingéniosité commerciale.

Là-bas, les entrepreneurs urbains transforment les toitures sous-utilisées en vergers ou exploitations frutières, embauchent des locaux pour cultiver des produits provenant de la ville et travaillent avec des partenaires pour développer les infrastructures vertes.

« Encourager l’entrepreneuriat et l’innovation pour le développement urbain est important et peut inspirer davantage d’innovations menées par les entreprises pour des villes résilientes et durables à l’avenir », note le rapport.

Autonomiser les communautés

Lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes urbains, les entrepreneurs urbains tirent parti des écosystèmes en réseau, alimentés par une plus grande connectivité Internet et les ressources numériques que les villes peuvent offrir.

À Sao Paulo, au Brésil, une startup fintech fait la différence dans un bidonville en améliorant les compétences financières, afin de développer l’inclusion financière, encourager le crédit aux MPME pour ses habitants et les aider à accéder à des prêts à taux d’intérêt plus bas.

À Subang Jaya, en Malaisie, les entrepreneurs urbains aident les magasins familiaux – de petits détaillants familiaux – à adopter la numérisation. Ces MPME représentent environ 97% des entreprises du pays, et beaucoup ont besoin d’aide pour utiliser efficacement les technologies numériques.

Grâce aux entrepreneurs locaux, davantage de MPME peuvent numériser leurs opérations, mieux gérer leurs stocks et obtenir une aide financière.

Tirer parti de la collaboration multipartite

Les villes modernes considèrent la collaboration comme un principe fondamental de la croissance, indique le rapport.

Des partenariats innovants entre les entrepreneurs et d’autres parties prenantes de la ville, y compris les universités, les décideurs politiques et les centres de développement des entreprises tels que les incubateurs et les accélérateurs, accélèrent l’essor des clusters urbaines.

Fondé sur la collaboration, un nouveau pôle numérique panafricain à Kigali, au Rwanda, stimule l’esprit d’entreprise et la compétitivité globale de la ville, grâce à des informations, des talents et des capitaux facilement disponibles.

À Monterrey, au Mexique, un écosystème d’affaires en réseau qui donne la priorité à l’innovation est en train d’émerger rapidement, permettant aux entrepreneurs urbains de mettre en commun leurs connaissances, leur technologie et leurs ressources.

Le système Tecnológico de Monterrey est une entreprise collaborative soutenue par le gouvernement qui relie les entreprises et les établissements d’enseignement.

Animé par une approche numérique, il vise à stimuler la croissance économique à travers l’activation de l’esprit d’entreprise des étudiants et le renforcement de la coopération entre les start-ups et les autres entreprises.

Ingrédients du succès

Le rapport décrit comment les villes peuvent mieux tirer parti du pouvoir de l’entrepreneuriat.

Il appelle les décideurs politiques à attirer les entrepreneurs urbains – en encourageant les talents et en mettant des ressources à disposition – et à les reconnaître comme des partenaires pour relever les défis urbains.

Il souligne la nécessité de créer un écosystème collaboratif et multipartite dans lequel les nouvelles technologies sont exploitées pour relever les défis de l’urbanisation rapide.

Dans un contexte d’incertitude et de crises mondiales, indique le rapport, les villes dotées de solides bases de collaboration ont le potentiel de devenir des terrains fertiles pour que les entrepreneurs puissent faire ce qu’ils font le mieux: innover pour promouvoir le bien-être de la communauté.

Previously posted at :