Infrastructure et services liés aux TIC

UNECE: La facilitation du commerce et le commerce électronique

A propos

Le CEFACT-ONU œuvre pour la simplification, la normalisation et l’harmonisation des procédures commerciales et des flux d’informations y afférents, qui participent au mouvement des marchandises entre le vendeur et l’acheteur et au paiement de celles-ci. La mise en œuvre des recommandations et des normes du CEFACT-ONU aide les pays à s’engager avec succès dans des transactions commerciales mondiales, efficaces et rentables.

Bénéficiaires

Décideurs
Secteur Privé
Associations professionnelles
Membres du gouvernement
Législateurs
Parlementaires
Cadres intermédiaires
Hommes/Femmes Politiques
Corps enseignant
Chercheurs
Experts

Type de services proposés

Elaboration de politiques publiques et de normes
  • Élaboration de 40 recommandations politiques pour la facilitation du commerce et de 440 normes pour les transactions électroniques.
Soutien et conseil en matière de politiques publiques
  • Aide à la mise en place et à la gestion opérationnelle d’un Guichet national unique afin de simplifier et améliorer les procédures d’importation et d’exportation.
  • Analyse et simplification des procédures commerciales pour supprimer
    les goulets d’étranglement et améliorer l’efficacité du commerce.
  • Promotion des transactions sans papier
Assistance technique
  • Mise en place d’alternatives électroniques aux documents papier dans la chaîne logistique internationale.
Renforcement des capacités
  • Accès à des services de conseil et à des formations pour renforcer les capacités des institutions chargées de la facilitation du commerce.

Notre impact, leurs histoires

Résultats
UN/LOCODE : le code de référence pour le commerce et le transport

UN/LOCODE est une structure de code qui permet de simplifier les procédures commerciales en attribuant un code unique à cinq caractères à des lieux qui servent aux transports et au commerce, tels que des ports maritimes, des gares ferroviaires, des aéroports ou des gares routières. Ce système, créé en 1981, est utilisé par la plupart des grandes compagnies maritimes, des transporteurs de fret et des constructeurs. Il est également utilisé par les gouvernements.

> 100 000

codes uniques UN/LOCODE

249

pays, territoires et zones spéciales couvertes


UN/EDIFACT : la norme internationale pour l’échange de données commerciales

La norme UN/EDIFACT (Échange de données informatisées pour l’administration, le commerce et le transport) a été développée pour faciliter l’échange de données commerciales entre des organisations disposant de systèmes informatiques indépendants.
Il permet aux entreprises et aux organisations où qu’elles soient d’échanger rapidement et sûrement des documents électroniques tels que des bons de commande, des autorisations de livraison etc. Aujourd’hui, presque toutes les administrations douanières, tous les grands ports maritimes et un grand nombre d’entreprises utilisent UN/EDIFACT.

90 %

des messages EDI échangés dans le monde passent par UN/EDIFACT

> 7 million

de messages sont échangés chaque année dans la chaîne logistique agricole française

>100 000

entreprises utilisent UN/EDIFACT dans le secteur de la vente de détail.

De vraies réussites
La Grèce : le commerce comme moteur de la reprise économique

En 2012, le gouvernement grec a mis sur pied une stratégie nationale de facilitation du commerce afin de stimuler la reprise économique. L’initiative visait la simplification des procédures d’importation et d’exportation et la réduction des délais et des coûts. Grâce au soutien du programme, la Grèce est parvenue à analyser, simplifier et automatiser ses procédures commerciales et douanières.

25 %

Durée des procédures d’exportation :

44 %

Durée des procédures d’importation :

10 %

Coût des exportations :

11 %

Coût des importations :


Ukraine : un guichet unique pour un environnement propice à la facilitation des échanges

Grâce au soutien du programme, et sur la base des recommandations judicieuses de la CEE, plusieurs initiatives ont été lancées en Ukraine : un Système pour la communauté portuaire à Odessa, un Groupe de travail national inter-agences sur la facilitation du commerce et la logistique, ainsi que des projets de suivi du Guichet  maritime unique et du Guichet national unique.

> US$ 185.5 million per year

Volume d’échanges enregistré dans le port :

15 %

Temps de dédouanement des conteneurs entre 2014 et 2016 :

85 %

Coût des importations :

11 %

Réduction des coûts d'importation


Maroc : réduction du temps d’attente au port grâce à un Guichet national unique

Fort du soutien du programme, le Maroc a créé un Guichet unational unique pour le commerce extérieur. La solution développée, du nom de PortNet, s’appuie sur un système informatique intégré qui rassemble toutes les parties prenantes de l’écosystème des ports et du commerce étranger marocains. PortNet a permis d’améliorer la performance des opérateurs tout en réduisant les coûts de façon significative.

PortNet: Un outil qui facilite l’intégration complète du commerce extérieur pour les importateurs et les exportateurs.

 

45 %

Temps de déchargement au port de Casablanca :

14 day

Temps nécessaire au dédouanement :

35 %

des conteneurs quittent le port en moins de 5 jours

75 %

des conteneurs quittent le port en moins de 10 jours

« Le commerce est bien plus facile si l'importateur sait où se trouvent ses marchandises et quand elles vont être livrées. »
Rachid Tahri

Président de l’Association des transitaires marocains

« Nous avons un port physique, mais il nous faut aussi un port électronique. Ce projet est fondamental pour le Maroc qui ambitionne de devenir une plaque tournante du commerce international. »
Aziz Rabbah

Ministre marocain de l’Équipement, des Transports et de la Logistique


Innovation et meilleures pratiques
Simplifier le commerce transfrontalier

Le Guide pratique relatif à la facilitation du commerce (TFIG) est un outil interactif en ligne qui aide au renforcement des connaissances et des capacités afin de simplifier le commerce transfrontalier. Destiné à la fois aux secteurs public et privé, il aidera à identifier, examiner et sélectionner les solutions et les orientations disponibles pour la réalisation des objectifs fixés. Disponible en cinq langues, le TFIG jouit d’un grand engouement : son site internet a enregistré 290,000 visiteurs uniques entre 2012 et septembre 2015 ainsi que 1.9 millions de pages vues.

> 10.5 million

de requêtes en 2016


Encourager une gestion durable des pêcheries

L’outil Langage des pêcheries pour l’échange universel (FLUX) est un moyen de communication unique qui promeut une gestion durable des pêcheries. Il permet aux Organisations de gestion de la pêche (OGR) d’automatiser la collecte et la dissémination des données relatives aux prises. Cela leur permet de prévoir des processus de gestion plus durables, mais aussi de détecter et lutter contre la pêche illégale, non déclarée, non règlementée.

Pour plus d’information sur ce projet:

« Pour environ 1 milliard de personnes, principalement dans les pays en développement, le poisson représente la principale source de protéine animale. En 2010, le poisson a fourni environ 20% de l’apport en protéines animales de plus de 2.9 milliards de personnes.  »
Marine Stewardship Council

(MSC, 2015)