OMPI

Rapport sur la propriété intellectuelle dans le monde en 2024 : Mettre la politique d’innovation au service de la croissance et du développement

Un nouveau rapport de l’OMPI porte sur le croisement entre l’innovation humaine, la diversification économique et la politique industrielle et constate que la clé d’une croissance durable pour les pays est d’axer l’élaboration des politiques sur le développement des capacités d’innovation locales.

Le Rapport sur la propriété intellectuelle dans le monde publié tous les deux ans, intitulé “Mettre la politique d’innovation au service du développement”, fait état d’une réapparition récente de l’élaboration de politiques industrielles, y compris dans de nombreux pays en développement et pays les moins avancés, visant à garantir une base de structure économique large et croissante – ainsi que l’innovation, la créativité et la technologie nécessaires pour y parvenir.

Le Rapport sur la propriété intellectuelle dans le monde établit une nouvelle méthode qui permet de cartographier 20 ans de capacités d’innovation dans plus de 150 États membres de l’OMPI, en mettant en évidence la manière dont les différents pays ont stimulé leur diversification économique dans les domaines de la technologie, de la science et de l’exportation.  Ainsi, les résultats du rapport aident les gouvernements à élaborer leurs politiques dans un environnement économique et politique très dynamique.

Nous espérons que ce rapport aidera les décideurs politiques du monde entier à tirer parti de l’innovation pour améliorer la productivité, la compétitivité et le développement dans le contexte des changements économiques mondiaux, des tensions géopolitiques et de l’accélération numérique.

Notre rapport montre que les pays qui s’appuient sur les ressources locales, construisent des écosystèmes d’innovation diversifiés et développent des capacités approfondies sont mieux placés pour gagner la course à l’innovation.

a déclaré Daren Tang, Directeur général de l’OMPI, qui a ajouté

Nous espérons que les décideurs politiques trouveront les données et les réflexions de ce rapport utiles et intéressantes pour construire des écosystèmes d’innovation durables qui apportent une croissance réelle sur plusieurs décennies.

Afin d’aider les décideurs politiques, le rapport a fait le point sur :

  • La puissance des capacités locales : les pays utilisent souvent leurs capacités d’innovation existantes comme tremplin pour la diversification. Il est possible d’évaluer les capacités d’innovation à l’aune des compétences spécialisées qu’un pays ou une région donnés possèdent sur les plans des sciences, des technologies et de la production, en étudiant les données relatives aux publications scientifiques, aux demandes de brevet et au commerce international.  Exemple :
  • La spécialisation et la diversification de l’économie : l’analyse de près de 40 millions de dépôts de demandes de brevet, de plus de 70 millions d’articles scientifiques et d’une activité économique représentant plus de 300 000 milliards de dollars d’exportations de produits et de services, révèle une forte concentration des résultats en matière d’innovation. Au cours des 20 dernières années, par exemple, les huit pays en tête ont représenté 50% des exportations, 60% des publications scientifiques et 80% des demandes internationales de brevet.Mais le changement est en marche : la Chine, l’Inde et la République de Corée ont connu une forte augmentation de leur diversification technologique au cours de la période considérée.  La spécialisation de la Chine est passée de 16% à 94% de toutes les capacités technologiques, celle de la République de Corée est passée de 40% à 83% et l’Inde a vu ses capacités technologiques doubler, passant de 9% à 21%.
  • La complexité de l’innovation : la complexité de l’innovation correspond, dans une économie donnée, aux savoirs tels qu’exprimés par la diversité et le degré d’élaboration des sciences, des technologies et des produits que cette économie génère. Les capacités complexes sont rares, et seuls des écosystèmes d’innovation diversifiés permettent d’en tirer parti.  Parmi les trois types de capacités d’innovation, les capacités technologiques sont les plus complexes et aussi les plus susceptibles de générer une croissance plus élevée.

Pleins feux sur les études de cas

Le Rapport sur la propriété intellectuelle dans le monde se concentre sur trois études de cas dans huit pays pour montrer comment les innovateurs et les décideurs politiques ont exploité et amélioré les capacités industrielles existantes pour créer les motos, les jeux vidéo et les technologies agricoles modernes et complexes d’aujourd’hui.

Industrie des motos – l’innovation à plein régime

L’évolution confirmée de l’industrie de la moto est un exemple majeur d’innovation humaine et de diversification économique, que les économistes et les décideurs politiques peuvent utiliser pour favoriser une croissance durable et à long terme dans le monde entier.

Les données d’expérience de l’Inde, de l’Italie et du Japon montrent comment les liens historiques avec des secteurs étroitement liés – notamment la bicyclette, l’automobile et l’aviation – leur ont permis de tracer leurs propres trajectoires spécialisées uniques au sein d’une même industrie innovante et complexe.

Par exemple, les motos italiennes se distinguent par leur haute performance et leur design révolutionnaire grâce à des connaissances exceptionnelles dans le domaine de la course automobile et à un savoir-faire haut de gamme;  les quatre grands constructeurs japonais de motos (Honda, Yamaha, Kawasaki, Suzuki) dominent le marché mondial en exploitant les capacités d’innovation complexes du Japon en matière de technologies avancées, de fiabilité des produits et de logistique sophistiquée de la chaîne d’approvisionnement (keiretsu);  et les constructeurs indiens de motos ont émergé en tant qu’acteurs clés de l’industrie mondiale, propulsés par les capacités de l’Inde en matière de production rentable, notamment en donnant la priorité aux moteurs à faible consommation de carburant.

L’étude de cas sur les motos témoigne de la mise en œuvre stratégique de politiques industrielles, telles que celles qui ont favorisé la montée en puissance des champions nationaux au Japon ou l’adoption accélérée des motos électriques à deux ou trois roues en Inde.

Aujourd’hui, l’industrie de la moto se trouve dans une nouvelle phase de transformation révolutionnaire, poussée par les changements de préférences des consommateurs, l’importance croissante accordée à la durabilité et les mutations technologiques.  L’électrification, l’intelligence artificielle et les technologies de connectivité améliorées révolutionnent le secteur.

Technologies agricoles à effet de levier

Le secteur agricole connaît une transformation technologique spectaculaire, comme le montre l’augmentation de 239% du nombre d’inventions agricoles protégées par un brevet au cours des 10 dernières années.  Les nouvelles avancées scientifiques dans le domaine du génie génétique et l’adoption de technologies robotiques et numériques de pointe accroissent la complexité de l’innovation dans l’une des activités économiques les plus anciennes.

L’augmentation de la complexité de l’innovation dans le secteur agricole est un phénomène mondial.  Par exemple, des chercheurs du Kenya ont exploité leurs capacités en matière de sélection végétale pour créer une variété de maïs résistante aux parasites, utilisée avec succès sur l’ensemble du continent africain.  Au Brésil, la canne à sucre et les capacités de production de sucre ont permis au pays de devenir le leader mondial des technologies liées à l’éthanol, aidant ainsi les consommateurs à trouver des alternatives durables aux combustibles fossiles.

L’essor de l’industrie mondiale du jeu vidéo

L’étude de cas sur les jeux vidéo montre comment des capacités existantes apparemment sans lien entre elles peuvent être utilisées pour créer un nouveau secteur innovant et complexe.

L’industrie du jeu vidéo est un vivier de nouvelles entreprises, puisque 45% des développeurs de jeux sont des entreprises nouvellement créées.  Cet environnement dynamique favorise la concurrence et l’innovation, contribuant ainsi à la croissance rapide du secteur.

En outre, le rapport indique qu’environ 15% des nouveaux jeux vidéo lancés chaque année s’appuient sur des actifs de propriété intellectuelle existants (à l’exclusion des suites).

Le développement de l’industrie mondiale du jeu vidéo a permis aux centres régionaux de relever des défis uniques et de tirer parti des atouts locaux.  Les quatre pôles de l’industrie du jeu vidéo présentés dans ce chapitre montrent comment le savoir-faire local, le capital culturel et les industries interconnectées ont collectivement influencé l’évolution de l’industrie et offrent des perspectives stratégiques aux décideurs politiques.

Rapport sur la propriété intellectuelle dans le monde 2024 : Guide à l’intention des décideurs politiques

Le rapport propose un nouvel instrument qui peut aider les pays à reproduire ces exemples de réussite.  En identifiant plus de 600 capacités technologiques, scientifiques et de production réparties dans le monde entier, le nouveau cadre permet aux décideurs de concevoir des politiques intelligentes fondées sur des preuves empiriques.

Les décideurs politiques peuvent voir où, quand et comment cibler leurs politiques d’innovation, soit en cultivant leurs points forts, soit en les exploitant pour saisir de nouvelles et passionnantes opportunités scientifiques, technologiques et de production.


À propos de l’OMPI

L’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) est l’institution des Nations Unies au service des innovateurs et des créateurs du monde entier, qui veille à ce que leurs idées parviennent en toute sécurité sur le marché et améliorent les conditions de vie de tous et partout.

À cette fin, nous fournissons des services qui permettent aux créateurs, aux innovateurs et aux entrepreneurs de protéger et de promouvoir leur propriété intellectuelle par-delà les frontières et nous offrons une tribune pour l’examen de questions de propriété intellectuelle pointues. Nos données et informations en matière de propriété intellectuelle orientent les décideurs de tous les pays. En outre, les projets axés sur l’impact et l’assistance technique que nous mettons en œuvre sont la garantie que la propriété intellectuelle profite à tous et partout.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:

  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél
Précédemment posté sur :