L’initiative eTrade for all

Pour que le commerce électronique soit au service du développement, il faut adopter une approche holistique et renforcer le dialogue public-privé en matière de politiques à mener. L’initiative eTrade for all vise à faciliter l’accès aux connaissances et informations  existantes en matière de commerce électronique et à maximiser les synergies entre les différents partenaires. Lancé en juillet 2016 lors de la 14e Conférence ministérielle de la CNUCED à Nairobi, cette collaboration pluri-acteurs relie les pays bénéficiaires, les partenaires et les donateurs pour que chacun puisse tirer le meilleur parti du commerce électronique.

“Nous nous félicitons du lancement officiel de l’initiative « Commerce électronique pour tous » pendant la quatorzième session de la Conférence. Elle constitue une nouvelle approche du développement du commerce fondé sur les échanges électroniques qui permettront aux pays en développement de mieux se repérer parmi les possibilités  d’assistance technique en matière de préparation à cette forme de commerce, et aux donateurs de se faire une idée claire des programmes qu’ils pourraient financer”

Azimio de Nairobi , Déclaration des Etats Membres- CNUCED XIV

Les principes fondateurs de l’initiative eTrade for all:

  • Axée sur la demande et sur une approche partant de la ‘base’. Les actions seront guidées par les besoins et les intérêts des pays en développement. eTrade for all facilitera les interactions entre toutes les parties prenantes pour identifier les besoins, les carences et les contraintes liés au développement du commerce électronique et suggérera des solutions appropriées.
  • Centrée sur le renforcement des connaissances et des capacités locales. eTrade for all aidera les pays en développement à se doter des capacités nécessaires pour s’engager dans le commerce électronique et pour en tirer parti.
  • Sensible à la question du genre. Les femmes et les hommes peuvent être impliqués dans le commerce électronique de différentes manières et pour différentes raisons, et peuvent être confrontés à différentes opportunités et obstacles. Il est important que les voix et les points de vue des femmes soient pris en compte et que les projets et programmes tiennent compte des sexospécificités.
  • Accent mis sur les synergies. eTrade for all untilise une approche pragmatique, impliquant l’assistance d’un seul partenaire de développement, par le biais d’une coordination entre deux ou plusieurs partenaires de développement, ou par le biais de partenariats public-privé. Tous les participants s’engagent à rechercher des synergies dans les collaborations en vue d’en accroître l’efficacité et d’éviter les doubles emplois.
  • Axée sur les faits et les données. Il y a un besoin réel de disposer de données et de statistiques plus fiables et mais aussi comparables sur le commerce électronique. eTrade for all mobilisera les ressources et les soutiens nécessaires pour produire de telles données et pour entreprendre des évaluations du marché du commerce électronique et de l’état de la préparation des différents pays au commerce électronique.
  • Les résultats seront évalués par le biais d’une gestion axée sur les aboutissements. eTrade for all s’efforcera d’évaluer les résultats des collaborations à travers des mesures de suivi et d’évaluation communes et rigoureuses, et de tirer les leçons des échecs mais aussi des bonnes pratiques.
  • L’objectif est d’obtenir un impact viable à long terme. La réussite de la mise en œuvre d’eTrade for all dépendra du développement et de l’utilisation de solutions et d’interventions rentables et durables, c’est-à-dire qui resteront efficaces même après la fin d’une collaboration.

eTrade for all et les Objectifs de développement durable (ODD)

Impact direct sur:

Cible 8.1. Accroître l’appui aux pays en développement, et en particulier aux pays les moins avancés, du soutien d’eTrade for all,  notamment par le biais du Cadre intégré renforcé pour l’assistance technique liée au commerce en faveur des pays les moins avancés.

 

 

Cible 17.9. Consolider le soutien international pour la mise en œuvre d’un renforcement efficace et ciblé des capacités dans les pays en développement afin d’appuyer les plans nationaux visant à réaliser tous les Objectifs de développement durable, notamment par la coopération Nord-Sud, Sud-Sud et triangulaire.

 

eTrade for all serait un moyen opportun d’appuyer la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 en contribuant à la réalisation des objectifs pertinents en matière de commerce et de développement, notamment les Objectifs de développement durable (ODD) sur le travail décent et la croissance économique, la promotion de l’innovation et des infrastructures, la revitalisation du partenariat mondial ainsi que la réalisation des objectifs liés à l’égalité des sexes, notamment en favorisant l’autonomisation des femmes grâce aux TIC.